Le projet

Chaque été, depuis sa création, le festival Les Etés de la Danse propose au public français et étranger un rendez-vous avec les plus grandes compagnies de danse du monde entier.

 

L’objectif des organisateurs : enrichir Paris d’une grande manifestation au moment où la plupart des théâtres de la capitale ferment leurs portes, offrir aux amateurs éclairés de danse des spectacles de qualité, et enfin permettre à un large public de découvrir un art trop souvent réservé à un cercle d’initiés.

For english please scroll down

Un Festival dédié à la Danse

La danse classique et contemporaine fait partie du rayonnement culturel de la capitale. Elle y a ses traditions, ses représentants d’excellence et un public d’amateurs très fidèles, curieux de toutes les formes d’expression. Les rendez-vous des Etés de la Danse contribuent à enrichir cet art dans lequel Paris bénéficie d’une légitimité incontestée. Initié en juillet 2005, le Festival s’est imposé comme le grand rendez-vous chorégraphique de l’été, période où se terminent les saisons dans les autres grandes salles parisiennes. Les propositions de spectacles sont rares alors que le public est là : touristes, provinciaux et parisiens disposés à profiter des longues soirées d’été.

Une programmation internationale

Le concept est simple : inviter chaque année une compagnie de notoriété internationale, ou un chorégraphe de premier plan, ou encore un interprète exceptionnel dans un lieu emblématique et prestigieux de la capitale, pouvant accueillir un large public (les Archives Nationales, le Grand Palais, le Théâtre du Châtelet, le Théâtre de la Ville). Une telle programmation est garante de spectacles de qualité et offre au public l’occasion de revoir ou découvrir des corps de ballets et des solistes de réputation internationale, de confronter des modes d’expression. Chaque compagnie est porteuse de son histoire, de sa gestuelle, riche de talents qui s’expriment dans une large gamme de répertoires. Dans la version « compagnie », la programmation comporte trois types de spectacles en alternance : des chorégraphies emblématiques de la compagnie, une création, un grand ballet du répertoire. Dans la version « chorégraphe et interprète », la ligne directrice consiste dans la présentation de plusieurs œuvres, chacune représentative d’un moment du « parcours» de l’artiste invité.

Photo Jacques Moatti

Photo Jacques Moatti

Des spectacles complets, tous publics

Les Etés de la Danse fédèrent un large public, au-delà du cercle habituel des initiés. La hausse de la fréquentation montre que le Festival a su rencontrer ses spectateurs, français et étrangers. Ils étaient 25.000 en 2005, 35.000 en 2006, 38.000 en 2007, 20.000 en 2008, 38.000 en 2009, 40.000 en 2010, 40 000 en 2011, 54 000 en 2012, 25 000 en 2013 et 26 000 en 2014. Le site internet du festival a eu 60.000 visites et 175.000 pages consultées en 2014.

Soucieux de sensibiliser le jeune public, voire de susciter des vocations, le Festival propose des spectacles complets. Dans l’une et l’autre version, «Compagnie» ou «Chorégraphe et interprète», la partie spectacle s’accompagne d’initiatives plus spécialement dédiées aux jeunes : accès aux répétitions, rencontres avec les danseurs, cours et répétitions ouverts au public, projections de films. Des « after » : soirées « Salsa » en 2007, soirées « DJ/VJ » en 2008 permettent de prolonger les soirées de façon ludique et conviviale. Des expositions de photographies inédites, spécialement réalisées par un photographe appelé à donner sa vision de la compagnie ou de l’artiste invité, ou œuvres de plasticiens ouvrent le Festival sur d’autres formes d’expression artistique : exposition de 50 frigos américains relookés par les artistes cubains en 2007, installation photographique et performance arts et nouvelles technologies en 2008, etc. Des espaces de réception et des bars sont à la disposition du public et des sociétés pour l’organisation de leurs soirées et faire ainsi des Etés de la Danse le Festival des soirées « totales ».

………………………………………………………………………….


ENGLISH PRESENTATION
:

LES ETES DE LA DANSE

Every summer, since its creation, Les Etés de la Danse Festival gathers together the biggest dance companies from all over the world for French and international audiences. 

The objective of the organisers: to enrich Paris with a great event during the time that the majority of the capital’s theatres close their doors, to offer quality performances to educated dance amateurs and to finally allow a large audience to discover an art that is too often reserved solely for a circle of insiders. 

A Festival Dedicated to Dance

Classical and contemporary dance are part of the cultural influence of the capital. Paris has its traditions, its representatives of excellence and a very loyal audience of amateurs, curious in all forms of expression. Les Etés de la Danse contributes to enriching this art in which Paris receives an uncontested legitimacy. Started in July 2005, the Festival was established as the big choreographic gathering of the summer, the end-of-season period in the other great Parisian theatres. Offer of shows are rare whilst the public are there: both provincial and Parisian tourists are prompted to enjoy the long summer evenings. 

An International Line-Up

The concept is simple: to invite an internationally renowned company, a leading choreographer or even an exceptional performer each year to a symbolic and prestigious venue in the capital that is able to welcome a large audience (Les Archives Nationales, le Grand Palais, le Théâtre du Châtelet and le Théâtre de la Ville). Such a line up is responsible for quality performances and giving the public the opportunity to discover or rediscover internationally renowned corps de ballets and soloists, confronting modes of expression. Each company has a history and a style and is rich in talent that is expressed in a wide range of repertoires. In the “compagnie” version, the line up includes three types of alternating performances: choreography symbolic of the company, a creation and a whole ballet from the repertoire. In the “chorégraphe et interprète” version, the fundamental objective is unveiled in presenting several of the works, significant of the “journey” of the guest performer.  

Complete Performances for All Ages

Les Etés de la Danse brings together a large audience, beyond the regular circle of insiders. The rise in the number of visits shows that the festival was able to meet its spectators, both French and international. There were 25,000 in 2005, 35,000 in 2006, 38,000 in 2007, 20,000 in 2008, 38,000 in 2009, 40,000 in 2010, 40,000 in 2011, 54,000 in 2012, 25,000 in 2013 and 26,000 in 2014. The festival website had 60,000 visits and 175,000 pages consulted in 2013. 

Solicitous to raise awareness amongst the young, even provoke vocations, the Festival offers complete performances. In both versions, “Compagnie” or “Chorégraphe et Interprète”, part of the performance is accompanied by initiatives specially dedicated to the young: access to rehearsals, meeting the dancers, lessons and rehearsals open to the public and film projections. After parties: salsa evenings in 2007 and DJ/VJ evenings in 2008 allowed fun prolonged evenings. There are unpublished photography exhibitions, specially created by a photographer called to give his vision of the company or the guest performer, or plastic works opening the Festival by other forms of artistic expression: an exhibition of 50 American fridges remodelled by the Cuban artists in 2007, photographic installations, art displays and new technologies etc in 2008. Reception and bar spaces are available to the public and to societies for the organisation of their evenings therefore making Les Etés de la Danse the ultimate evening festival. 

Les commentaires sont fermés.