Le projet

Chaque été, depuis sa création, le festival Les Etés de la Danse propose au public français et étranger un rendez-vous avec les plus grandes compagnies de danse du monde entier.

 

L’objectif des organisateurs : enrichir Paris d’une grande manifestation au moment où la plupart des théâtres de la capitale ferment leurs portes, offrir aux amateurs éclairés de danse des spectacles de qualité, et enfin permettre à un large public de découvrir un art trop souvent réservé à un cercle d’initiés.

For english please scroll down

Un Festival dédié à la Danse

La danse classique et contemporaine fait partie du rayonnement culturel de la capitale. Elle y a ses traditions, ses représentants d’excellence et un public d’amateurs très fidèles, curieux de toutes les formes d’expression. Les rendez-vous des Etés de la Danse contribuent à enrichir cet art dans lequel Paris bénéficie d’une légitimité incontestée. Initié en juillet 2005, le Festival s’est imposé comme le grand rendez-vous chorégraphique de l’été, période où se terminent les saisons dans les autres grandes salles parisiennes. Les propositions de spectacles sont rares alors que le public est là : touristes, provinciaux et parisiens disposés à profiter des longues soirées d’été.

Une programmation internationale

Le concept est simple : inviter chaque année une compagnie de notoriété internationale, ou un chorégraphe de premier plan, ou encore un interprète exceptionnel dans un lieu emblématique et prestigieux de la capitale, pouvant accueillir un large public (les Archives Nationales, le Grand Palais, le Théâtre du Châtelet, le Théâtre de la Ville). Une telle programmation est garante de spectacles de qualité et offre au public l’occasion de revoir ou découvrir des corps de ballets et des solistes de réputation internationale, de confronter des modes d’expression. Chaque compagnie est porteuse de son histoire, de sa gestuelle, riche de talents qui s’expriment dans une large gamme de répertoires. Dans la version « compagnie », la programmation comporte trois types de spectacles en alternance : des chorégraphies emblématiques de la compagnie, une création, un grand ballet du répertoire. Dans la version « chorégraphe et interprète », la ligne directrice consiste dans la présentation de plusieurs œuvres, chacune représentative d’un moment du « parcours» de l’artiste invité.

Photo Jacques Moatti

Photo Jacques Moatti

Des spectacles complets, tous publics

Les Etés de la Danse fédèrent un large public, au-delà du cercle habituel des initiés. La hausse de la fréquentation montre que le Festival a su rencontrer ses spectateurs, français et étrangers. Ils étaient 25.000 en 2005, 35.000 en 2006, 38.000 en 2007, 20.000 en 2008, 38.000 en 2009, 40.000 en 2010, 40 000 en 2011, 54 000 en 2012 et 25 000 en 2013. Le site internet du festival a eu 55.000 visites et 160.000 pages consultées en 2013.

Soucieux de sensibiliser le jeune public, voire de susciter des vocations, le Festival propose des spectacles complets. Dans l’une et l’autre version, «Compagnie» ou «Chorégraphe et interprète», la partie spectacle s’accompagne d’initiatives plus spécialement dédiées aux jeunes : accès aux répétitions, rencontres avec les danseurs, cours et répétitions ouverts au public, projections de films. Des « after » : soirées « Salsa » en 2007, soirées « DJ/VJ » en 2008 permettent de prolonger les soirées de façon ludique et conviviale. Des expositions de photographies inédites, spécialement réalisées par un photographe appelé à donner sa vision de la compagnie ou de l’artiste invité, ou œuvres de plasticiens ouvrent le Festival sur d’autres formes d’expression artistique : exposition de 50 frigos américains relookés par les artistes cubains en 2007, installation photographique et performance arts et nouvelles technologies en 2008, etc. Des espaces de réception et des bars sont à la disposition du public et des sociétés pour l’organisation de leurs soirées et faire ainsi des Etés de la Danse le Festival des soirées « totales ».

 

………………………………………………………………………….


ENGLISH PRESENTATION
:

LES ETES DE LA DANSE

Les Etés de la Danse is an annual dance festival that began in July 2005 with an extremely well received engagement of the San Francisco Ballet. Addressing the lack of major performing arts presentations during the summer in Paris, the festival brings the world’s greatest companies to enthusiastic audiences in the European capital of dance. Madame Jacques Chirac, former First Lady of France, is the Honorary President of the festival; Marina de Brantes, a leader of numerous artistic and humanitarian organizations, is the President of a prestigious Board composed of a number of prominent cultural, social, business and political figures. Valery Colin, a former dancer with the Paris Opera Ballet, is the festival’s founder and director.

The festival first presented the Alvin Ailey American Dance Theater in 2006 and it was a such a tremendous success for both the large audiences and the dance critics, the festival invited them back in 2009 and in 2012. In the mean time, Les Etés de la Danse invited two other fantastic ballet companies to perform in Paris : the National Ballet of Cuba in 2007 and Les Grands Ballets Canadiens de Montreal in 2008. During the 2010 cross-year organized by France and Russia, the festival invited two long-awaited Paris premieres. First, Mikhail Baryshnikov performed in his internationally acclaimed program of contemporary solos and duets, and then the National Ballet of Novossibirsk presented some of its repertory, under the dynamic artistic direction of ballet star Igor Zelensky. During the summer of 2011, the Miami City Ballet, directed and founded by Edward Villella, one of America’s most valued dancers was invited in July. Their parisian premiere was the occasion for this company to celebrate it’s 25th anniversary. Then in September the festival was proud to present In Paris the new creation of the Dmitry Krimov Laboratory and the Baryshnikov Art Center (BAC). This work, staring Mikhail Baryshnikov, was greatly appreciated. In 2012, the festival presented the Paul Taylor Dance Company in addition to the Alvin Ailey American Dance Theater. In 2013, the festival presented the Vienna State Opera Ballet under the artistic direction of former dancer Manuel Legris, who was named “etoile” of the Paris Opera Ballet by Rudolf Nureyev in 1986.

Thousands of people from all over the world are expected, once again, to attend next summer’s festival of Les Etés de la Danse to see performances, films, open classes, exhibitions and educational programs.

The 2014 season will feature the San Francisco Ballet under the artistic direction of Helgi Tomasson. This company was the first company invited by the festival.

Les commentaires sont fermés.